AJUSTEMENT DE L’occlusion

Une occlusion est considérée comme saine quand toutes les dents, ou presque, sont présentes et non détruites par un usage quotidien normal.

L’occlusion est considérée comme « destructrice » lorsque les dents révèlent de l’usure ou bougent d’elles-mêmes, ou en présence d’une articulation temporo-mandibulaire (ATM) endommagée. Une thérapie de correction aide à redonner une occlusion pouvant fonctionner sans créer de dommage ni de destruction. Cette thérapie peut comprendre :

  • le remodelage des surfaces de mastication des dents et l’élimination des points où la pression est excessive lorsque les dents entrent en contact (cela peut se faire en répartissant soigneusement, de façon égale, la charge des points de pression sur toutes les dents) ;
  •  un traitement  basé sur le port d’une gouttière occlusale personnalisée dont la structure en plastique permet d’empêcher les dents de se toucher inutilement (le jour comme la nuit) ;
  •  la mise en place d’un appareil orthodontique pour repositionner les dents mal alignées ou carrément déviées ;
  •  le remplacement d’obturations vieilles, usées ou endommagées ;
  •  la reconstruction de dents très endommagées et usées.