LES FEMMES ET LA SANTÉ PARODONTALE

Tout au long d’une vie de femme, les changements hormonaux influent sur les tissus partout dans le corps. Les fluctuations dans les niveaux hormonaux se manifestent à la puberté, pendant la grossesse et à la ménopause. C’est alors que les risques de maladie parodontale sont plus présents et demandent un apport de soins particuliers à la région buccale.

PUBERTÉ

Pendant la puberté, la production des hormones sexuelles augmente. Ces niveaux accrus  d’hormones augmentent la sensibilité des gencives et rendent l’adolescente plus sensible à l’irritation provoquée par la plaque et les particules de nourriture. Les gencives peuvent gonfler, rougir et devenir particulièrement sensibles.

MENSTRUATION

Des symptômes semblables surviennent parfois quelques jours avant la menstruation. On peut observer un saignement des gencives, un gonflement rouge vif entre les dents et la gencive ou encore des plaies à l’intérieur des joues. Généralement, ces symptômes disparaissent dès le début de la menstruation.

GROSSESSE

Les gencives et les dents sont mises à l’épreuve pendant la grossesse. Entre le deuxième et le huitième mois, les gencives peuvent également gonfler, saigner, devenir rouges ou sensibles. De grosses bosses peuvent apparaître en réaction à des irritants locaux. Toutefois, ces excroissances ne sont généralement ni douloureuses ni cancéreuses. Elles peuvent nécessiter une ablation professionnelle, mais elles disparaissent habituellement quelque temps après l’accouchement. Les pratiques de santé parodontale devraient s’intégrer à vos soins prénataux. Toute infection contractée pendant la grossesse, y compris les infections parodontales, peuvent compromettre la santé du bébé. Pour plus de renseignements, consultez la section de notre site web intitulée « Maladie parodontale et grossesse » sous l’onglet « Lien entre la bouche et le corps ».

CONTRACEPTIFS ORAUX

Gonflement, saignement et sensibilité des gencives peuvent également accompagner la prise de contraceptifs oraux, qui sont des hormones synthétiques.

Avant tout traitement médical ou dentaire, il est très important de toujours mentionner tous les médicaments qui vous sont prescrits. Cela éliminera tout risque d’interaction médicamenteuse, notamment celle entre les antibiotiques et les contraceptifs oraux, qui diminue l’efficacité du contraceptif.

MÉNOPAUSE

Vous pourrez également remarquer des changements dans l’apparence et la sensation de votre bouche pendant votre préménopause ou une fois ménopausée. Par exemple, vous pourrez ressentir une certaine douleur et un brûlement du tissu gingival, avoir des goûts salés, poivrés ou aigres, et une sensation de « bouche sèche ». Une hygiène buccodentaire diligente à la maison et un bon nettoyage professionnel peuvent soulager ces symptômes. Notons qu’il existe aussi des substituts à la salive pour traiter les effets de bouche sèche.